Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hors pistes

Publié le par skippjournalist

AUTOMOBILE. Cinq modèles relookés sont disponibles dans la gamme 4x4 de Suzuki, de la petite Swift au Grand Vitara, en passant par le très polyvalent SX4. Nous les avons pris en main.

 

L’occasion nous a été donnée d'essayer toute la gamme 4x4 de Suzuki 2012 en présence du champion Bruno Saby ( vainqueur du Dakar 93, et d'autres rallyes) , qui s'est visiblement bien amusé sur les chemins boueux de Sologne. Nous avons pu tester chaque modèle sur son terrain de jeu préféré. Car, même en transmission intégrale, certaines comme la Swift et la Kizashi restent faites pour le bitume. A contrario, le Jimny ne révèle ses atouts qu’en franchissement. Et entre les deux, le SX4 et le Grand Vitara jouent la carte de la polyvalence. Revue de détail.

 

Grand-Vitara-IMG_1633.JPG26_Grand-Vitara-5P.jpg

Les routières : Swift et Kizashi
La petite citadine Swift est maintenant proposée en version 4x4. L’idée est de proposer un modèle agréable à conduire même lorsque les conditions de route se dégradent et qui peut s’aventurer, s’il le faut, hors des sentiers battus. Ce que l’on déconseille toutefois vu que la garde au sol n’est pas modifiée par rapport à la Swift deux roues motrices.

De son côté, la Kizashi 4x4 est une berline compacte très intéressante du point de vue de la conduite et de la tenue de route, avec un châssis et une direction à la hauteur de la transmission. Les enchaînements de virages, par exemple sur une route escarpée , ne lui font pas peur. La Kizashi, qui signifie en japonais « Signe de grands changements », aborde le segment des grandes routières encore inexploré par Suzuki , et possède de solides atouts pour s’y faire une place.

 

Grand-Vitara-IMG_1620.JPG

Le tout chemin : SX4
Plus polyvalent, le petit SX4 est capable de s’aventurer sans peine sur les chemins forestiers même s’ils sont boueux et parsemés d’ornières. Ainsi, restant à l’aise sur route et sur autoroute , il se montre très compétant sur les surfaces non goudronnées et légèrement vallonnées. Le SX4 se montre assez agréable à conduire malgré des sièges pas très épais et un niveau de confort qui s’en ressent. Outre quelques aménagements extérieurs de baroudeur, la série spéciale Xplore aujourd’hui commercialisée par Suzuki , propose un équipement très correct qui s’enrichit d’un GPS intégré .

suzuki-jimny-mj2012-img-1.jpg
Les « vrais » tout-terrain : Jimny et Grand Vitara
Le nouveau Grand Vitara arbore désormais un stylé inédit plus affirmé et plus athlétique, grâce à une nouvelle calandre intégrant deux barres horizontales aux lignes marquées, un imposant bouclier avant procurant une impression de robustesse. Une configuration testée sur des bosses très boueuses et glissantes à cause de l’herbe qui nous a convaincu, car , malgré son poids, le Grand Vitara a montré ses qualités de franchisseur. Il n’a connu aucune difficulté et s’est montré très rassurant avec son système de blocage automatique de la vitesse en descente.
Enfin, nous ne pouvions omettre de parler du vétéran de la gamme, Jimny, qui lui, pour le coup, reste bien rustique mais se montre diablement efficace. A condition d’oublier le bitume où il n’est pas franchement à l’aise . Mais dans les champs, les chemins et même en pure « offroad », il se régale avec son petit moteur de 85 ch et ses aptitudes de franchisseur qui n'ont plus rien à prouver. Mais il est à réserver à ceux qui en ont vraiment l’utilité puisqu’il ne sait faire que ça ou presque. Cerise sur le gâteau, ce petit 4x4 arbore désormais un design intérieur et extérieur rehaussé et modernisé. Une gamme vraiment sympa.

Tarifs : Swift à partir de 13 850 euros. Jimny à partir de 11 790 euros. SX4 à partir de 17 580 euros. Grand Vitara à partir de 22 060 euros. Kizashi à partir de 32 000 euros.

SK.J (Paris-Normandie, novembre 2012)

 

Commenter cet article